Bébés papillons bébés nés sans vie

Forum d'echange pour les parents ayant perdu un enfant in utero(IMG,FC)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» HEMATOME RETRO PLACENTAIRE
Jeu 26 Fév - 18:44 par johanna

» suggestions aux parents apres le décès d'un jumeau
Sam 31 Déc - 13:21 par suzanne

» A ma fille Noemie
Ven 27 Mai - 15:52 par Anne so

» Congé parental
Mar 12 Avr - 12:37 par Bib's

» Nouvelles de Bunette
Mar 12 Avr - 10:21 par calou

» Avec le temps.... Pour vous redonner espoir les filles
Dim 27 Mar - 14:30 par leeloo

» coucou
Dim 20 Mar - 21:19 par calou

» Pour ma fille Alyssa
Ven 18 Fév - 18:39 par tataness

» Je vous présente Chloé, mon bébé espoir (bébé victoire) !
Mar 15 Fév - 22:21 par calou

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Meilleurs posteurs
nini
 
barby
 
lilisur
 
adore13
 
calou
 
maria
 
bunette
 
christine
 
leeloo
 
manue973
 

Partagez | 
 

 comment faire pour assumer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valérie
Je suis toute nouvelle ou nouveau
Je suis toute nouvelle ou nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 42
Localisation : essonne
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: comment faire pour assumer   Jeu 26 Juil - 15:23

bonjour à toutes,

après une longue réflexion, je viens vous expliquer mon histoire. Je sais qu'ici on ne juge pas, mais je sais par expérience que je rencontre toujours l'incompréhension quand j'évoque mon histoire (pour ceux qui sont au courant), accompagnée d'un certain septicisme et, il faut l'avouer, on me prend généralement pour une c***. c'est pour ça que j'hésite toujours, mais je vais me lancer, en espérant votre compréhension à toutes (ça risque d'être long - je préfère prévenir)
nous avons décider de "mettre en route" notre 2ème enfant quand l'ainée à eu 3 ans - fin sept 2003 - puisque nous étions en projet d'agrandissement et que toutes les conditions allaient être idéales pour son arrivée. j'ai toujours été reglée comme du papier à musique: le 1er cycle s'est bien passé.
pour mon 2ème cycle d'attente, j'ai eu du retard : 4 jours -donc sans importance et sans inquiétude (mes règles étaient arrivées en sortant de chez le notaire pour la signature de l'appart donc j'ai mis ce léger retard sur le dos du stress).
3ème cycle: 1,5 semaine de retard. j'achète le test de grossesse. Je lis la notice pour le faire dès le lendemain matin; mes regles arrivent, je range donc le test dans un placard pour la prochaine fois.
15 jours + tard: rebelotte... bizarre - cette fois je suis completement déreglée suite à l'arrêt de pillule, ça va rentrer dans l'ordre.
15 jours + tard: encore!! mais de saignements "type hémorragie" donc je m'inquiète mais je 'nai pas trop le temps de m'occuper de moi (restructuration au travail). j'ai un "malaise" au cours d'une réunion avec des saignements dignes des chutes du niagara: je préviens mon chef et vais aux urgences (je pense être en train de faire une FC à la vue des saignements, mais je n'ai aucune douleur). A la clinique: pas d'affolement: vous n'avez pas de douleur donc pas de FC - pis pour faire une fausse couche il faut être enceinte (!) donc PDS pour vérifier, si vous êtes enceinte on vous rappelle sinon prenez duphaston 15 jours après l'arrêt des saignements. je reçois un papier de la clinique avec pleins de chiffres dessus... je n'y comprends rien mais la clinique ne m'appelle pas non-plus. je prends mon mal en patience et on verra bien (on est mi-janvier). mais les saignements ne s'arrêtent pas non plus alors pas possible de commencer le duphaston; j'ai parfois des petites pauses d'une journée mais rien de bien continu... ça m'ennerve: comment je vais pouvoir avoir un BB si je saigne toujours comme ça! je prends RDv avec ma gynéco habituelle, ce sera pour le 6 mars.
mi-février, je vois mon médecin traitant car ma fille a une rhino. Il me demande si je vais bien car j'ai l'air plus malade que ma fille; je lui explique. Il me dit qu'il faut chercher des kystes ou des polypes, me fait une ordonnance pour une écho des ovaires, comme ça j'aurais déjà une "base" pour mon RDV avec ma gygy.
RDV est pris pour le lundi 23/02. le dimanche 22, je ne vais pas bien du tout: mal de ventre, pliée en 2 , vomissements... la seule chose qui me motive pour aller travailler, c'est ce RDV pour l'écho que j'avais pris à côté de mon travail, donc j'y vais. J'explique que j'ai des métroragies (c'est comme ça qu'il faut dire, il parait) et le médecin m'examine. 2 secondes après il me dit: je ne peux rien faire pour vous, je ne suis pas compétents en la matière: vous êtes enceinte et il faut aller voir un spécialiste.
QUOI?!!! je n'y comprend plus rien , ce n'est tout bonnement pas possible avec tout ce sang que j'ai perdu. Alors je me doute que c'est le début et je m'attends à voir une petite "bulle" noire sur fond gris, un petit embryon tout petit qui commencerait à faire son chemin, mais quand il retourne son écran vers moi... je m'effondre; ce petit BB a une belle petite tête, des petits bras et jambes qui bougent, il suce son pouce... comment est-ce possible? je ne comprends plus rien, mais je suis quand même ravie! je vais avoir mon BB!
je repars au plus vite aux urgences de la clinique et j'explique mon cas. Un obstétricien me reçoit en urgence; j'ai u gors décollement placentaire - raison de mes saignements - donc il faut que je sois arrêtée minimum 3 semaines. la grossesse va être courte me dit-il, mais je ne sais pas trop faire les datations, il faut aller voir ma collègue échographe à côté.
Dans la salle d'attente je commence à réfléchir aux couleurs de papier pour la chambre, la déco, fille ou garçon, j'avais appelé mon mari pour lui donner la nouvelle et il était fou de joie... je m'y vois déjà, avec le regrête quand même d'être passée à côté du début de ma grossesse sans comprendre pourquoi.
l'échographe me reçoit. "gros décollement placentaire..... ah! oh! il va falloir qu'on prenne du temps toutes les 2". j'entends un gros "dzing" dans ma tête (je ne sais pas comment décrire).
Elle m'annonce que le BB a certainement un pblm au coeur et qu'il faut qu'on approfondisse. Elle a beaucoup de RDV mais prendra sur son déjeuner pour faire l'écho, afin de ne ps trop retarder tous ses RDV. Je reviens donc après le dej, le coeur serré. je ne sais plus quoi penser mais comme je n'ai pas trop d'infos, j'essaie d'éviter de trop gamberger.
L'examen du BB est catastrophique. Elle pense à une T18 - tous les signes sont là. fente labialo palatine en gueule de loup (pas de nez), coeur à moitié formé, le cerveau, les reins, tous les organes vitaux sont dans le même "état". ce petit BB a décidé de vivre (sinon vous auriez fait une FC depuis longtemps) mais il n'a aucune espérance de vie: il faut faire une IMG. on fait le dossier pour la commission à Beclère, on prends RDV pour une amio, on me parle de comprimé, de péridurale... j'ai l'impression d'être dans un flipper, une balle qui part de tous les côtés mais qui n'arrive pas à se fixer, je ne comprends plus ce qu'on m'explique. je ne comprends même pas qu'il va falloir que j'accouche.
je rentre chez moi le soir et - comme l'échographe me l'avait prédit - je ne ferme plus mon pantalon, mon ventre est apparu tout doucement tout au long de cette journée, je le sens bouger, je ne veux pas y faire attention. Pour quoi faire d'ailleurs? cette grossesse ne mènera à rien... mais voilà, maintenant, j'ai l'air d'une femme enceinte et je ne peux pas m'empêcher de guetter ses mouvements... pourquoi je ne m'étais jamais rendu compte de rien........je pleure sur moi-même, je pleure sur lui, je ne comprends plus rien à ma vie... pourquoi moi???
A l'époque je n'avais pas internet et je n'ai donc pas pu me renseigner sur ce qui allait se passer, comment appréhender au mieux la situation ect...
mercredi 25/02: Beclère a donné son accord. c'est le RDV amio. le liquide est plein de sang; ça confirme que la grossesse n'est pas "bonne". Avant ça avec mon mari, nous avions toujours été d'accord sur les suites à donner si on apprenait au cours d'une grossesse que le BB avait un pblm - mais là on y est et je ne veux pas. j'en parle au médecin qui me dit que dans le cas présent, c'est le corps médical qui prend les décisions et pas les parents: nous n'avons pas notre mot à dire et je me laisse guider comme un zombie. En sortant de l'amio, j'ai très mal au ventre mais il faut que j'aille à la clinique prendre mon cachet. On me fait attendre dans le couloir, c'est long.. j'ai mal au ventre, je m'assois par terre dans le couloir. Tout le monde me regarde de travers mais je m'en moque. La responsable arrive, me donne un cahet avec un verre d'eau. je dois le prendre immédiatement. "Ouvrez la bouche et tirez la langue, on doit s'assurer qua vous avez bien avalé le comprimé".... je m'exécute, elle rempli des papiers, je crois que je signe qq chose, RDV est pris pour l'IMG le vendredi 27/02 matin à 09H00 et je m'en vais.
les contractions ont commencé dans la nuit du jeudi au vendredi. j'ai mal et je ne veux pas souffrir.
mon mari a finalement pris sa journée, une copine vient prendre en charge ma grande (personne de la famille - hormis ma soeur et ma mère qui habitent loin - n'est au courant de ce qu'il nous arrive) et nous partons à la mater.
je demande la péri immédiatement - je ne veux pas souffrir pour "rien", je voudrais qu'on m'endorme, ne pas savoir ce qu'il se passe. Vers 10H on m'installe en salle de travail et on me prépare. Péridurale et tout le bazar. le tensiomêtre sonne, je suis fatiguée, j'ai très froid, je voudrais dormir.
On conseille à mon mari d'aller déjuener car la journée peut être longue. j'ne profite pour dormir un peu.
Quand il revient, la SF vient voir à son tour où on en est. Elle retire les couvertures et le BB est là, entre mes jambes. je ne l'ai pas senti sortir. mon mari détourne la tête, du coup j'ai peur! je ne veux pas le voir. on m'a dit tellement de choses horribles pour ses malformations. j'ai le tort de penser que je vais pouvoir tout effacer, tout oublier, tout ça n'est jamais arrivé. Si j'ai pu passer 5 mois de ma grossesse sans m'en rendre compte, je devrais pouvoir faire comme si rien ne s'était passé. Si je ne le vois pas, je m'en sortirais mieux. c'est ce que je pensais sincèrement à ce moment là. Je voualis poursuivre mon déni de grossesse en continuant de nier tout le reste.
Aujourd'hui je ne m'en sors pas. j'ai l'impression d'être une dingue en sursis. je regrette tellement tout ce qui s'est passé. Je n'ai jamais pu continuer à nier tout ça dans mon coeur. la raison n'a jamais pu reprendre le dessus. Aujourd'hui, quand on me demande combien d'enfant j'ai, je réponds 2. les rares fois où j'ai voulu expliquer que j'en avais trois, on me sort les phrases rituelles à la c** que vous avez toutes entendues et quand je parle de déni de grossesse, on se fout ouvertement de ma gueule (excusez mon langage). Alors je me tais... de toutes façons je n'ai rien pour "prouver" ce qu'il m'est arrivé donc il ne s'est rien passé aux yeux de tous (ou presque).
il n'y a pas eu d'autopsie, ça j'en suis sûre. Je ne sais rien de mon fils, son poids, sa taille ect... je n'ai pas fait de photos et j'ignore si les SF en ont fait, pas d'inscription sur le livret de famille,.........................RIEN si ce n'est mon souvenir et ma douleur. L'échographe m'avait proposé de donner un prénom à mon fils; je n'ai jamais pu m'y résoudre.
Aujourd'hui, je vis seule mavec mon fardeau. pour mon mari, l'histoire est ancienne et avec l'arrivée de notre 2ème fille, je ne crois pas qu'il en souffre encore - et comme il m'a dit: ce n'est pas moi qui ait accouché. mais les hommes n'ont pas la même façon de vivre les choses que nous. La dernière fois que j'ai voulu lui en parler, il a compirs que j'y pensais encore mais je ne pense pas qu'il sache à quel point je suis encore "dedans". il ne se passe pas un jour sans que j'y pense; mais nous sommes trop pudique sur nos sentiments - il me croit forte et je ne veux pas le décevoir .

voilà mon histoire (si vous êtes restée jusqu'au bout, j'ai été très longue)
voilà où j'en suis, il fallait que ça sorte. J'espère que vous, vous saurez me comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nini
Votre admin Mily
Votre admin Mily
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1019
Age : 35
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: comment faire pour assumer   Jeu 26 Juil - 16:53

Je suis trés touchée par ton témoignage et suis vraiment emue de te lire..Tu as du prendre bcp sur toi pour nous écrire..
Tout d'abord je ne vois pas pourquoi oon te jugerai ici..
Je suis désolée pour ton petit garçon et triste à l'idée que tout soit allée si vite et si brusquement.
Oui il existe des grossesses dites de deni le terme n'est pas tré joli et en meme temps vu tes saignements tu ne pouvait te douter..
je suis assez en colère que tu n'ai pu trouver de l'aide à ce moment ce qui t'as empechée d'en savoir plus et surtout empechée d'avoir des informations sur limg et le deuil qui en decoule
Tu peux recuperer ton dossier peut etre cela t'aidera til?
ici tu es la maman de 3 enfants et tu peux nous donner le prenom de ce ti bout si tu veux un jour le nommer

tendres bises à toi

_________________
Milona morte in utero à 36 SA cause RCIU lié a une trombose en 2005
Dawen né le 15 mars à 35 SA cause RCIU

Et si tu veux crier tes désirs
Ici tu peux pleurer sans rougir
Ici tu peux parler sans mentir, mentir, mentir
Et si tu veux hurler ton amour
Ne pas te taire des jours et des jours
Tu seras bienvenu toujours, oui toujours, toujours
Reste le même je serai moi
Et si tu plonge un jour dis-moi
Je serais là, dis-moi
Bienvenu chez ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nesansvie.grafbb.com
valérie
Je suis toute nouvelle ou nouveau
Je suis toute nouvelle ou nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 42
Localisation : essonne
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: comment faire pour assumer   Ven 27 Juil - 17:37

c'est très difficile pour moi à gérer au quotidien. Il y a des hauts et des bas. En ce moment, c'est surtout des bas...
je voudrais essayer de récupérer mon dossier mais pour l'instant je suis bloquée; je ne sais pas ce qui m'en empêche, je ne suis peut-être pas prête pour le moment.
mais je sais qu'un jour je le ferais.
Quant à donner un prénom à mon petit homme, je suis un peu bloquée aussi. Pour mes autres grossesses, avec mon mari, nous étions d'accord tout de suite pour le prénom d'un garçon alors que pour les prénoms filles, ça a été plutôt mouvementé comme discussions. pour l'instant, je ne perds pas espoir de décider mon mari à refaire un BB (pour l'instant c'est non, mais j'y travaille). et si on se lançait et qu'on nous annonçait un garçon, je sais que c'est ce prénom là qu'il voudra... alros pour l'instant je ne epux pas me résoudre à lui donner ce prénom car l'enfant qui viendrait éventuellement derrière ne pourra évidemment pas le porter et mon mari n'éprouve pas le besoin de donner un prénom à notre ange... enfin, c'est compliqué à expliquer, je ne sais pas si tu me suis.
Mais tu vois, en écrivant ces lignes, je me rends compte qu'il me reste encore beaucoup de chemin à parcourir; accepter ce qu'il s'est passé, lui donner une existence à part entière....
je n'arrive pas bien encore à faire la balance entre le coeur et la raison.... ça viendra, du moins je l'espère...
Merci de ton soutient en tous cas!
Amitiés,
Valérie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dauphinette
Je ne peux plus me passer de vous
Je ne peux plus me passer de vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 46
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: comment faire pour assumer   Jeu 20 Nov - 18:36

J'ai lu ton chemin parcouru et j'espère que cela t'a fait un peu de bien. Tu sais, le chemin peut-être long et difficile, parfois cahoteux c'est vrai mais tu feras ton chemin et toutes les décisions tu les prendras en temps et en heure. Ne presse rien, la chose à faire pour l'instant est de prendre soin de toi, je t'embrasse bien fort et pensée à ton ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nos-annees-eighties.forumdefan.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: comment faire pour assumer   

Revenir en haut Aller en bas
 
comment faire pour assumer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment faire pour ne plus voir le bandeau publicitaire de votre site ?
» Comment faire pour caler un rythme pour l'écolle ?
» Comment faire pour reconnaitre les barbies en brocante?
» comment faire pour avoir une meilleure vie de couple avec des enfants ?
» comment faire pour ne pas briller?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébés papillons bébés nés sans vie :: 
Le forum
 :: L'IMG
-
Sauter vers: